Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 07 septembre 2013

CINELANGUES

Chers collègues, bonjour à tous !
 
J’ai le plaisir de vous informer que deux documentaires chiliens passionnants viendront compléter le « Focus chilien » proposé dans la programmation Cinélangues du 1er trimestre.
Les enfants des mille jours, de Claudia Soto MansillaJaco Bidermann, documentaire, 2013, Chili, 1h30
Pour tuer l’expérience inédite des "mille jours" de l’Unité populaire, une dictature féroce a été nécessaire. Quel était le danger ? Que s’est-il passé pendant ces trois ans si occultés de l’histoire chilienne ? Certains de ceux qui ont accompagné Salvador Allende dans cette expérience racontent l’espoir et l’engouement du rêve socialiste mais aussi les difficultés et la lutte pour plus d’égalité et de partage face à la cruauté libérale.
 
 Film précédé du court-métrage :
Septembre chilien, de Bruno Muel, Thé Rabichet et Valérie Mayou, documentaire, 39mn, 1973
Compte-rendu à chaud des journées qui ont suivi le coup d'état du général Pinochet. À Santiago la peur se lit sur les visages.  Des militants de l'Unité Populaire osent cependant parler, ébauchent des explications, font part au monde de leur détermination. Les obsèques de Pablo Neruda donnent lieu à la première manifestation contre le régime. Des images sont prises à l'intérieur du stade national et devant les grilles où des familles vivent dans l'angoisse.
 
Avis Cinélangues :
Ces deux documentaires offrent des visions complémentaires de l’aventure socialiste chilienne, brutalement interrompue le 11 septembre 1973. Dans Septembre chilien, tourné un mois après le coup d’état, le spectateur découvre la cruauté de la répression qui s’abattit sur les sympathisants du régime grâce à des témoignages sobres et dignes. Puis, « Les enfants des mille jours », anciens compagnons du président défunt, racontent trente ans plus tard l’espoir et l’enthousiasme qui les a portés au cours de ces trois années où ils crurent que tout était possible. Tout en égrenant  les anecdotes, ils évoquent la politique menée par le gouvernement de Salvador Allende, les obstacles que celui-ci a rencontrés et qui ont abouti au soulèvement du général Pinochet. Emouvants, captivants même, ces deux films parlent d’une expérience unique qui d’un point de vue historique et humain constitue un jalon dans l’histoire de l’Amérique Latine. En cette année électorale où le Chili célèbre le trentième anniversaire du coup d’état, ils permettent en classe une analyse fine et complète d’une période qui a profondément marqué ce pays et dont tous se souviennent aujourd’hui.
(Sylvie Eymard, Professeur en CPGE Lycée Carnot, Paris)
 
Thèmes : Lieux et formes du pouvoir/les régimes totalitaires en Amérique latine
Public conseillé : Cycle Terminal/CPGE

Ces deux films documentaires seront présentés en avant-première le 11 septembre prochain à 20h30 au cinéma Le Nouveau Latina dans le cadre du Festival de Cinéma Chilien.
Cinélangues dispose d’un quota limité d’invitations pour cet événement. Si vous êtes intéressés, merci de réserver rapidement (odilemont@gmail.comen indiquant votre établissement d’exercice (compte tenu du contenu de ces deux films, la priorité sera donnée aux professeurs d’espagnol de lycée et de CPGE).
J’ai le plaisir de vous faire également parvenir ci-joint le programme intégral du Festival de cinéma chilienqui se déroulera du 11 au 17 septembre prochain au Cinéma Le Nouveau Latina.
Ne le ratez pas ! La richesse de la programmation vous permettra de découvrir le Nouveau cinéma chilien et de voir ou de revoir les documentaires de grands réalisateurs chiliens (tels que Patricio Guzman, Carmen Castillo, Sebastian Moreno…).
 
En espérant vous retrouver nombreux à cette occasion !
 
Bien cordialement,
 

 

Odile MONTAUFRAY

Cinélangues

Professeur Relais Délégation académique à l’Action Culturelle ( DAAC)

Académie de Paris

Les commentaires sont fermés.